Détecter des métaux, cela pourrait être un véritable métier, comme cela peut aussi être une activité ludique.  À faire en famille, entre amis, ou dans le cadre d’un team building professionnel, la détection de métaux est un loisir à part entière. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette activité : les matériels nécessaires, les avantages et inconvénients de faire de la détection, les réglementations ou encore le type de métal à détecter.

Une activité de loisir tendance

La détection de métaux est très tendance actuellement. Sans parler du caractère professionnel de cette activité, chez les démineurs ou les autres spécialistes dans le domaine archéologique, le jeu de la détection est un loisir auquel de nombreuses personnes commencent à prendre plaisir. En effet, la détection permet de faire des grandes découvertes et s’apparente même à de la recherche de trésors cachés.

Sans forcément devenir un fouilleur professionnel, faire de la détection de métaux ou de la détection d’objets permet de développer sa curiosité et sa passion pour les fouilles et les recherches. Dans un esprit purement ludique, c’est une activité que l’on peut faire en famille ou entre amis lors des séjours en groupe, dans les camps de vacances ou les week-end en famille.

Détection de métaux : comment procéder ?

Détecter des métaux consiste à localiser des objets, des pièces et tout autre élément métallique se trouvant dans un endroit souterrain. Le principe est simple. Il s’agit de se balader dans un champ ou dans un lieu approprié, avec un équipement de détection adéquat, dans le but de faire des trouvailles.

Puisqu’il s’agit d’une activité où tout repose sur le hasard, vous n’êtes jamais sûr de ce que vous pouvez trouver des objets intéressants. Avec un peu de chance, vous pouvez tomber sur de belles pièces de monnaie originales. Mais compte tenu des objets métalliques enterrés sous le sol, vous pouvez vous retrouver aussi avec des canettes de bière, des petits objets tels que des bijoux de pacotilles, des bouts de fer industriels et bien d’autres dans votre champ de détection.

Détection de métaux : où le faire ?

La détection de métaux peut se faire dans de nombreux endroits, en forêt,  dans la cour de la maison, dans les champs, dans le jardin, à la plage, dans les rivières. Toutefois, avant de vous adonner à cette activité, il convient de bien vous renseigner sur les réglementations en vigueur sur la détection dans la région. En règle générale, il est interdit de détecter dans des lieux de fouille archéologique. Cela est considéré tout bonnement comme du pillage. Les sites historiques, les monuments et aires protégées sont également interdits aux fouilles et prospections de loisirs. 

En outre, il y a aussi les chartes de bonne conduite pour les détecteurs, comme par exemple avoir l’autorisation du propriétaire des champs, ne pas détériorer l’aspect naturel du site, ramasser les déchets et ordures laissés ou trouvés, ne pas vendre les objets trouvés et bien d’autres. Par ailleurs, les anciennes zones de guerre doivent être fouillées avec la plus grande prudence, au risque de  trouver des munitions. Cela pourrait être dangereux. Il faut éviter à tout prix ces zones. Si vous en trouvez, il est important de faire appel directement aux autorités compétentes.

Le fonctionnement du détecteur de métaux 

Pour mener à bien votre activité, vous aurez besoin d’un matériel de détection. Il s’agit d’un détecteur de métaux. Il en existe plusieurs types, mais tous fonctionnent grâce à un champ électromagnétique doté d’une haute sensibilité de détection, partant d’un disque au niveau de l’appareil vers le sol. Tout objet métallique se trouvant dans ce champ électromagnétique est repéré par le détecteur de métal. Le disque reçoit un signal et le transmet à l’utilisateur par un signal sonore : le genre de bip que vous entendez.

Selon le type de détecteur choisi, l’appareil est capable de détecter tous types de métaux. Il sait distinguer et faire la différence entre les objets métalliques ou les objets ferreux. Le fer, comme le métal et l’aluminium peuvent aussi passer au détecteur.

Le choix de son détecteur de métaux 

Il existe pas mal d’outils de détection sur le marché. Mais pour mener à bien votre activité, il convient de bien choisir votre dispositif de détection. En général, les prospecteurs de métaux sont équipés de technologie moderne, ce qui leur donne des capacités de détection performantes et élevées.

Certains appareils de détection peuvent même vous fournir des informations sur les types de métaux détectés. De cette façon, vous pouvez distinguer ce qui est précieux. Une fonction de discrimination sur votre appareil peut aussi être utile. Ainsi, vous pourrez discriminer les métaux à ne pas prendre en compte pendant la chasse au trésor.

Les profondeurs de détection varient selon les modèles. Pour le chasseur de trésor qui aime prospecter à grande profondeur, il faudra choisir une taille de disque plus grande. Si vous voulez un appareil doté d’une grande sensibilité, optez pour un petit disque.

D’autres modèles possèdent des fréquences de détection moyennes ou très hautes, permettant la détection efficace, rapide et pertinente des objets. Le plus important est de choisir un appareil de détection précise adapté à tous les terrains. Il suffit juste d’effectuer quelques réglages pour adapter le détecteur au sol. Par exemple, dans la forêt, vous aurez besoin d’une basse fréquence de détection. En revanche, dans les champs, un appareil de recherche d’objets doté d’une haute-fréquence est recommandé pour une meilleure détection de tous les métaux.

Outre les modes de détection, la technologie et la capacité de détection, orientez-vous vers un dispositif simple d’utilisation et adapté à votre niveau. Certains modèles de détecteurs de métaux sont équipés d’un écran LCD permettant de vérifier et de contrôler toutes les informations reçues par le champ électromagnétique.

L’étanchéité de l’appareil est aussi à considérer pour permettre une bonne détection en profondeur ou en milieux humides. Le poids du détecteur est également un critère important étant donné que votre séance de prospection peut être longue. Un détecteur pèse en moyenne 1,3 kg, et les modèles les plus légers ont moins de 800 grammes. Il est tout aussi important de bien choisir la taille. Optez pour un modèle réglable pour faciliter le transport. Et pour le confort, vous aurez à choisir entre communication filaire ou sans fil.

Bien entendu, votre budget détermine aussi votre choix du type d’appareil et de la gamme de détecteurs. Pour un débutant, un modèle d’entrée de gamme peut être adapté. Un modèle milieu de gamme peut convenir aux fouilleurs et chasseurs occasionnels. Pour les chercheurs de trésors confirmés, un modèle de haute précision doté de fonctionnalités avancées est l’idéal.

Faire de la détection de métaux : ses bienfaits  et points faibles

La recherche de métaux est un véritable loisir surtout si vous disposez du meilleur détecteur de métaux. Un prospecteur ergonomique, pertinent et d’une prise en main facile vous permet de vous dépenser, de vous évader et bien évidemment de partager des moments avec vos proches.

Dans une optique plus large, il permet aussi de développer la passion pour la recherche, la curiosité, la concentration, la patience et la motivation. Car il faut savoir que dans cette chasse, vous tomberez surtout sur des déchets plus que sur des trésors. C’est l’un des inconvénients de cette pratique, les trésors sont rares et beaucoup de choses inintéressantes peuvent passer sur votre chemin.

Mais ce qui est bien dans cette activité, c’est qu’elle vous aide à vous armer de persévérance et de patience. Elle vous pousse à continuer à chercher et à aller jusqu’au bout. Plus vous passez du temps à chercher, plus vous avez de la chance de découvrir un trésor.